Top
rencontre_greg_hide_tatoueur_lille_lemonlemag

Rencontre avec Greg Hide

rencontre_greg_hide_tatoueur_lille_lemonlemag_1Comment vous êtes-vous formé à l’art du tatouage ?
J’ai fait une école d’art et j’ai surtout passé beaucoup de temps à peindre et à dessiner. Mais pour le tatouage, pas d’école, j’ai appris le métier dans un salon belge il y a 5 ans. Je me suis d’abord entraîné sur des peaux synthétiques ou sur des peaux de cochon et, de fil en aiguille, on se retrouve vite à faire son premier vrai tatouage. Au début, les copains, la famille servent de cobayes.

Comment définiriez-vous votre style ?
Ce que je préfère, c’est le tatouage en couleur, les motifs dynamiques, le dessin vivant. Tout ce qui touche au « cartoon » en fait, ce qu’on appelle le style « new school ». Mais j’adapte mes goûts à la demande de mes clients.

Est-ce que vous acceptez de tout faire en matière de tatouage ?
Tout est toujours réalisable, mais si on me demande un motif très éloigné de mon style et de ma technique, je dirige le client vers un des autres tatoueurs du salon. Tout en étant polyvalent, chacun a son propre univers graphique, on se complète bien. En revanche, je refuse catégoriquement tout tatouage à connotation fasciste ou raciste. Sinon je tiens toujours à m’assurer que le client a bien conscience qu’il va devoir assumer son tatouage pendant des années. Quand un gamin de 18 ans me demande de lui graver sur l’épaule le nom de sa nouvelle copine, je commence par essayer de l’en dissuader.

La demande la plus étrange qu’on vous ait faite ? Des demandes étranges ?
Il y en a tellement que c’est difficile à dire. Il n’y a pas longtemps, un gars est venu, bien décidé à se faire tatouer le prénom de sa mère. Le hic, c’est qu’il ne se souvenait plus de l’orthographe… Après avoir essayé de l’appeler plusieurs fois sans succès, il a changé d’avis et s’est rabattu sur le prénom de son frère…

Et le tatouage le plus sympa que vous ayez eu à faire ?
Je me suis bien éclaté sur un tatouage représentant tous les personnages des Avengers sous forme de légumes. Tout à fait dans mon style et dans mon univers.

Ça se passe comment, on vient avec le motif qu’on souhaite se faire tatouer ou on vous laisse le champ libre ?
On peut venir me voir avec des dessins, des idées qui plaisent, mais je ne fais jamais de copie. J’essaye de cerner la demande et ensuite je propose une version personnalisée du motif. Le but est que chacune des personnes que je tatoue puisse avoir un tatouage unique, forcément différent de celui du voisin.

Vous êtes-vous déjà auto-tatoué ?
Oui, c’est un passage obligé pour s’entraîner ! Mais avec le temps, les contacts, ce qui est intéressant c’est de se faire tatouer par les tatoueurs dont on admire le travail. Jamie Ris, un artiste hollandais, qui a un style assez proche du mien, va bientôt me tatouer tout le tibia.

www.facebook.com/greg.hide

rencontre_greg_hide_tatoueur_lille_lemonlemag_2

tatoo_2

tatoo_1

 

Antoine Marquant

antoinem@antoinem.com

testtesttesttes ttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttes ttesttesttesttesttestte sttesttest testtesttesttesttesttesttesttestte sttesttesttesttestte sttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttest

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.