Top
entete

LES ŒUVRES MYSTÉRIEUSES DE KIM KEEVER

Les œuvres de Kim Keever intriguent. On se demande d’abord s’il s’agit de peintures, de photographies ou d’images en 3D. Les plus abstraites font penser à des précipités chimiques photographiés en macro-définition. Mais il n’en est rien.

© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever

Ce qui a fait connaitre l’artiste New-yorkais, ce sont de mystérieux paysages. Là, également, il est difficile de réellement savoir ou l’on se situe. Si l’utilisation des couleurs, la fluidité des formes et le déchaînement des éléments évoquent la peinture romantique, l’absence de toute trace d’activité humaine place l’œuvre dans une intemporalité souhaitée par l’artiste : «Beaucoup de choses ont été écrites sur mon travail, mais l’évocation que je préfère a été faite par Kit White : «Il y avait des montagnes, des couchers de soleil et des rivages océaniques avant qu’il y ait des yeux pour les voir.»»

© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever

Si la sensation de mystère entoure l’œuvre de Kim Keever, c’est que son processus créatif fait appel à une technique complexe qui n’appartient qu’à lui. Derrière les photographies présentes dans de nombreuses collections privées et publiques se cache une mise en scène dans laquelle interviennent la sculpture, le maquettisme, les jeux de lumière et… un vieil aquarium de 700 litres. L’artiste immerge en effet la quasi totalité de son décor sous l’eau, seuls quelques éléments se situent devant ou derrière le bac. La peinture est injectée directement dans l’eau pour créer nuages, volutes, vapeurs et brouillards.

© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever

Ce procédé est un savant équilibre entre le hasard et la maîtrise. Il permet à l’artiste de voir lentement évoluer son œuvre au gré de la diffusion des couleurs. Dans certaines créations, il laisse ses modelages en plâtre s’éroder sous l’effet corrosif des liquides : une façon unique de capter l’évolution du paysage au fil du temps.

© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
a7840c-28x45-2011
a8136c-30x46-45x70-20111

Dans certaines de ses œuvres les plus récentes, Kim Keever intègre des formes humaines et des animaux, leur donnant ainsi une tournure plus narrative, sans ne jamais rien céder à l’énigme. Peinture ou photographie, toujours aussi difficile de trancher…

© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
© Kim Keever
Benjamin

benjamind@refred.com

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.