Top
luciole-lille

Nouveau à la citadelle : un éclairage pensé pour les joggeurs et les chauves-souris

Ayé ! C’est la nouvelle année, plus le choix… faut tenir vos bonnes résolutions. Comme tous les ans, vous  vous êtes promis d’aller courir et, comme tous les ans, vous avez un tas de «bonnes» excuses toutes prêtes pour repousser l’échéance : il fait trop froid pour se mettre en short et vous faites une allergie au leggings et en plus vous ne voulez pas contribuer à la consanguinité des chauves-souris… 

Ah ah ! Vous avez failli nous avoir mais cette dernière excuse (oui s’en est bien une…) ne sera bientôt plus valable au parc de la citadelle ! Le meilleur spot de jogging de la métropole va en effet bénéficier d’un programme innovant : le projet Luciole (luciole comme «Lumière citadine optimisée pour l’environnement»). Ce projet vise à limiter l’impact de la pollution lumineuse sur les chauves-souris mais aussi sur les papillons de nuit et autres insectes nocturnes dont elles se nourrissent. L’éclairage actuel agit en effet comme une véritable barrière lumineuse et cloisonne les chauves-souris dans un espace restreint, ce qui a pour conséquence de favoriser la consanguinité. 

Déjà en fonction sur l’avenue Mathias-Delobel depuis le 13 décembre, le système Luciole permet un allumage des éclairages par détection de mouvement. Les passants et les joggeurs bénéficient d’une onde lumineuse qui leur ouvre la marche. Une nouvelle façon de se motiver : «j’allume encore 10 lampadaires et j’arrête !»
Prochainement, l’allée Arlette-Gruss, la partie lilloise du secteur du Grand Carré et le Pont Léon-Jouhaux seront également équipés de cet éclairage innovant.

Benjamin

benjamind@refred.com

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.