Top
carnet_de_voyage_londres_lemonelemag

London Calling

Il faudrait ériger une statue à l’effigie du gars qui a dit un jour : ‘‘On va creuser un tunnel géant pour relier la France et l’Angleterre !’’

Grâce à lui, aujourd’hui, rien n’est plus simple que de se rendre à Londres : 1h30 en Eurostar au départ de Lille. Finies la traversée en bateau qui fait vomir et la visite de Douvres parce que Londres c’est trop loin à pied… Maintenant, on arrive directement en plein centre ville, plus besoin d’embarquer sa voiture et rouler à gauche, au péril de sa vie. Tous les transports sont à portée de main et la découverte de la capitale britannique devient un jeu d’enfant.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_2

À propos d’enfants, on se rend vite compte que Londres demeure toujours la destination préférée des voyages de classe.

Des gamins, il y en a partout. Ces apprentis voyageurs sont facilement reconnaissables : ils se déplacent en meute et sont revêtus d’un K-Way, d’un sac à dos et d’une paire de baskets. Ils chantent, crient et se trouvent presque toujours aux abords d’un monument historique. On les reconnaît également aux adultes épuisés qui gravitent autour d’eux, tentant désespérément de les maintenir groupés, espérant que la journée se termine au plus vite.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_3

Si de nombreux édifices londoniens sont des passages presque obligés, (Buckingham Palace, Big Ben, le pont de la Tamise…), on se rend vite compte que le réel intérêt de Londres réside dans ses petits quartiers cosmopolites, sans doute moins jolis et plus populaires, mais dotés d’une âme qui vous fait perdre toute notion du temps lorsque vous y flânez et qui vous laisse vite nostalgiques une fois que vous les quittez.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_5

Qu’il pleuve qu’il neige ou qu’il vente, la relève de la garde de Buckingham Palace reste une attraction phare. Les gardes assurant la relève viennent à pied ou à cheval, souvent accompagnés d’une fanfare, dans leur traditionnel costume rouge orné de leur haut chapeau noir.

Deux quartiers en particulier, pour des raisons différentes, m’ont fait cet effet

Notting Hill, connu pour ses petites maisons colorées que le fameux «Coup de foudre» entre Julia Roberts et Hugh Grant a rendu célèbre.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_6

Jolie et surtout timide, la petite fleuriste de Portobello Road est un passage obligé de Notting Hill. Ne serait-ce que pour son sourire...

Jolie et surtout timide, la petite fleuriste de Portobello Road est un passage obligé de Notting Hill. Ne serait-ce que pour son sourire…

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_8

Ce commerçant pose fièrement à côté de son hamburger maison dont il peut vous parler pendant des heures (un des meilleurs de Londre selon lui)

 

Serrurier le jour, musicien la nuit, Tony vous invite à le découvrir sur www.tonyandrewsmusic.com

Serrurier le jour, musicien la nuit, Tony vous invite à le découvrir sur www.tonyandrewsmusic.com

Chaque jour présent, l’ancien de Portobello Road vous contera l’histoire du quartier qu’il connaît par coeur (à condition de percer la carapace).

Chaque jour présent, l’ancien de Portobello Road vous contera l’histoire du quartier qu’il connaît par coeur (à condition de percer la carapace).

La guerre des burgers fait rage à Notting Hill. Lui aussi estime faire les meilleurs burgers de Londres.

La guerre des burgers fait rage à Notting Hill. Lui aussi estime faire les meilleurs burgers de Londres.

à Notting Hill, le temps s’arrête. Au premier rayon de soleil ou à la première accalmie de pluie, des petites terrasses improvisées s’installent.

à Notting Hill, le temps s’arrête. Au premier rayon de soleil ou à la première accalmie de pluie, des petites terrasses improvisées s’installent.

Représentatifs de Londres, les policiers avec leur chapeau bizarre prennent la pose sans rechigner lors de leur ronde journalière. Sa collègue, hors champs, n’a pas souhaité se joindre à lui, éstimant que son uniforme ne la mettait pas en valeur.

Représentatifs de Londres, les policiers avec leur chapeau bizarre prennent la pose sans rechigner lors de leur ronde journalière. Sa collègue, hors champs, n’a pas souhaité se joindre à lui, éstimant que son uniforme ne la mettait pas en valeur.

Camden, le QG underground de Londres  où se retrouvait  à une époque toute la population transgressive de la capitale.

Il est aujourd’hui devenu un lieu incontournable du tourisme londonien et c’est ce qui le rend si particulier. On y ressent en effet la lutte permanente entre son passé agité et la présence d’un tourisme essentiel à sa survie. Ainsi se côtoient, magasins de souvenirs, tatoueurs, friperies et grandes enseignes de distribution. Le point d’orgue du quartier, Camden Market, est un dédale de petites ruelles qui n’est pas sans rappeler les souks de Marrakech, un lieu ultra vivant où se regroupent les vendeurs de street food, de petites boutiques de fringues et autres objets de déco.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_14

Camden Market dans sa partie Street Food où des dizaines de stands s’entremèlent entre tables et bancs. C’est ultra convivial, le tout dans une ambiance festive. La concurrence est rude, et tout est bon pour nous attirer. Rassurez-vous, ils n’en sont pas encore à faire des Streap tease !

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_16

Toutes ces ruelles ont des airs de souk orientaux. Pourtant on est bien à Londres.  Il faut plusieurs jours si l’on souhaite vraiment faire le tour de Camden Market

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_17

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_18

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_19

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_20

Dans l’effervescence de Camden Market, on trouve parfois des micro-zones de quiétude où le temps s’arrête pour repartir de plus belle.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_22

Dans la rue principale de Camden, le spectacle se fait sur les façades. Toutes les têtes sont levées. Des chaussures géantes aux dragons, Camden est l’excentrique de Londres.

carnet_de_voyage_londres_lemonelemag_23

Antoine Marquant

antoinem@antoinem.com

testtesttesttes ttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttes ttesttesttesttesttestte sttesttest testtesttesttesttesttesttesttestte sttesttesttesttestte sttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttest

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.