Top
slider

Les 7 expos de la rentrée à ne pas rater dans la métropole

Enfants Patrons | Tom Arthus-Bertrand

Après six mois passés au Bangladesh avec des enfants des bidonvilles lors d’une mission humanitaire, l’artiste peintre et musicien Tom Arthus-Bertrand nous propose un regard sur l’industrie du textile de la ville de Mirpur, à partir d’un projet de patchwork participatif réalisé par soixante-dix orphelins.

enfants-patrons_max1024x768

© Tom Arthus-Bertrand


« Avant de partir au Bangladesh j’ai emprunté du matériel photographique à un de mes amis artiste et me suis juré de construire un projet photo autour de ce voyage.
Le tapis en fond est un assemblage de tissus récupérés à la sortie des usines textiles et les patchworks cousus dessus sont les logos des marques textiles produisant dans la périphérie de la ville.
J’ai photographié les six cent enfants des écoles un par un pour montrer leur bonheur et leur joie de vivre. J’ai voulu partager l’image joyeuse de ce pays à travers leurs regards, pas si innocents que cela. Ils ont adorés poser devant l’objectif et moi d’être derrière pour la première fois. »

Du 8 au 24 septembre 2016
Du jeudi au samedi de 14h30 à 18h30
Entrée libre

Le Bureau d’Art et de Recherche
112 AV. JEAN LEBAS – ROUBAIX
www.le-bar.fr


tentative_2013_02_28_10_10cmbd

© Benjamin Défossez

Tentatives | Benjamin Défossez

Les oeuvres de Benjamin Défossez sont des surfaces où se précipitent la réalité et la matière peinture pour donner en séchant cette tentative captive. Les couches successives de vernis transparent qui laissent deviner l’élaboration lente du tableau, semblent mettre sous cloche le motif représenté. Dans cet univers clos, les personnages témoignent de leur passage éphémère au coeur de la nature.

Du 17 septembre au 29 octobre 2016
Jeudi de 14h à 18h et vendredi, samedi de 14h à 19h
Entrée libre
Lasécu
26 rue Bourjembois – Lille
www.lasecu.org

exposition-galerie-lille-4932003

© Brann Renaud

LA LIGNE CONTE | Brann Renaud

Quel est le point commun entre Beyoncé, Bambi et la nuit du chasseur…? Ils prennent tous place dans une toile du monde étrange de Brann Renaud; peintre de la figuration narrative contemporaine.
Brann Renaud fait partie de ces jeunes artistes qui ont renoué avec la grande tradition de la peinture à l’huile. Cette technique noble permet tous les possibles. En renouvelant une certaine idée du réalisme, l’artiste nous invite à la découverte d’une nouvelle histoire.
C’est la limite, le détail ou la ligne qui compte et raconte… L’exposition «La Ligne Conte» présente une dizaine de toiles de l’artiste, jamais exposées, qui nous font voyager du réel à l’extraordinaire.
Bienvenue dans le monde merveilleux de Brann Renaud !

Du 23 septembre au 5 novembre 2016
Entrée libre
NEW SQUARE GALLERY
40 rue Voltaire – LILLE
www.newsquaregallery.com

 


invitation-chromosome-a-obriart-rPetaouchnok…

«Nom propre d’un endroit imaginaire qui se situerait au delà du rapidement accessible»
C’est la destination que quatre des quatorze artistes édités par Obriart Edition dans la collection des plis, explorent sous forme d’un carnet de voyage.

Du 10 septembre au 22 octobre 2016
Jeudi, vendredi et Samedi, de14h à 19h
Entrée libre
Chromosome-a
35 rue des postes – Lille
www.chromosome-a.com

baryga_colombier-bailleul

© Philippe Baryga

Tableaux fantômes#5

Mars 1918, les obus anglais pleuvent sur Bailleul. La ville, située à l’arrière du front d’Ypres, tout juste prise par les Allemands, est anéantie.
Parmi les gravats, ceux du musée Benoît De-Puydt. 80% des collections sont perdues, détruites ou dispersées. Dès 1919, dans la ville en reconstruction, le musée reconstitue lentement ses collections.
Dans les années 1990, Laurent Guillot, conservateur de 1989 à 2000, retrouve des carnets de son confrère, Edouard Zwynghedauw, conservateur jusqu’en 1912 ; il a méticuleusement décrit les 7500 tableaux de ‘’son’’ musée.
En 2013, le musée présente 31 tableaux-fantômes du leg Hans dans une salle du premier étage. Les oeuvres de Pharaon Dewinter, Fatin-Latour et autres ne sont plus que quelques lignes poétiques présentées dans le format de la toile disparue. Nostalgie !
De 2014 à 2018, proposition est faite à des artistes d’aujourd’hui de réinterpréter ces tableaux-fantômes à partir de la description d’Édouard Swynghedauw. Renaissance !
Luc Hossepied

Du 19 septembre au 14 octobre 2016
Du lundi au vendredi de 14h à 18h
Entrée libre
Université Catholique de Lille – Espace d’exposition
60 boulevard Vauban – Lille

© Daniel Brunemer

© Daniel Brunemer

Photographic Diary 2005 – 2013 | Daniel Brunemer

Avec ce journal photographique inédit, Daniel Brunemer nous montre une nouvelle fois que l’art et sa pratique ne font qu’un dans la vie. Que la frontière est ténue entre l’espoir d’un monde meilleur et les désespoirs engendrés par notre société contemporaine. Que tendre vers la beauté est possible pourvu qu’on sache la révéler en travaillant sur les formes du réel, en composant avec la trivialité des faits; du moins quand on est photographe.

Du 30 septembre au 13 novembre 2016
Du vendredi au dimanche de 14h30 à 19h
Entrée libre
Galerie Les Bains révélateurs
25 rue du Chemin de Fer – Roubaix
lesbainsrevelateurs.com

14088597_1138890566149395_2867828878600861325_nFormat à l’italienne VII

L’exposition « Format à l’italienne VII » est l’occasion de découvrir ou redécouvrir le travail talentueux d’artistes émergents de notre région, inspirés chacun à leur façon par la ville de Rome, son atmosphère, ses habitants, son décor, ses vestiges et ses mystères. Les oeuvres présentées ont été réalisées par les artistes lauréats de l’Atelier Wicar, lors de leur résidence à Rome entre septembre 2015 et juin 2016.
Cette 7e édition rassemblera les travaux des résidents : Marie Lelouche, Fabien Swyngedauw, Laura Gourmel.

Du 16 septembre au 6 novembre 2016
Du mercredi au samedi 14h à 19h
Dimanche 10h à 13h et 15h à 18h
Entrée libre
Espace Le Carré
Angle rue des Archives et rue de la Halle – Lille
Antoine Marquant

antoinem@antoinem.com

testtesttesttes ttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttes ttesttesttesttesttestte sttesttest testtesttesttesttesttesttesttestte sttesttesttesttestte sttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttest

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.