Top
expat_ny_slider

Rencontre avec Jeanne Chiaravalli

Rencontre avec Jeanne Chiaravalli, expatriée française qui vit à New York depuis 2011.

Pourquoi avoir quitté la France ?

Cela faisait déjà presque 10 ans que je travaillais au même endroit à Paris et malgré un CDI bien assuré en poche, j’avais envie de nouveaux horizons. Une occasion s’est présentée et je n’ai pas hésité longtemps à sauter dessus. Je me souviens d’un peu d’appréhension à mettre un océan entre moi et tous mes proches et repères, mais je me souviens surtout d’une grande excitation.

Pourquoi avoir choisi cette destination ?

Je ne crois pas que j’aurais quitté Paris, que j’affectionne beaucoup, pour n’importe quelle autre ville. Mais New York m’a toujours fascinée. Après deux séjours comme touriste, j’étais définitivement accro et je savais que j’avais très envie d’aller y tenter ma chance et y vivre pendant quelques années. Pourtant, les États-Unis en général ne m’attiraient pas spécialement. Rappelons-nous, c’étaient les années Bush! Mais New York ça n’est pas vraiment représentatif des États-Unis, c’est surtout une ville-monde. Toutes les cultures du monde réunies en un même endroit, c’est fascinant.

Comment s’est passé l’accueil des New-Yorkais ?

C’est quand même un choc culturel quand on s’installe à New York. Il y a des tas de nouveaux codes sociaux à apprendre. La première réflexion que l’on se fait, c’est que les gens sont beaucoup plus ouverts et avenants qu’à Paris. Les New-Yorkais sont bienveillants, toujours prêts à vous indiquer une direction. Les américains en général sont maîtres dans l’art des ‘‘small talks’’ et on se fait vite à l’habitude de parler de tout et de rien avec son voisin de bus ou la caissière du supermarché. Ça facilite l’intégration. Mais cela reste superficiel et il est en fait assez difficile de se faire des amis américains. Je n’imaginais pas nos différences culturelles aussi marquées. Évidemment, le cadre professionnel permet de créer des liens mais je dois bien avouer que je fréquente beaucoup la communauté d’expatriés français.

Jeanne_IMG_3906

Quels sont les atouts majeurs des États-Unis et de New York en particulier comparés à ceux de la France ?

J’ai un peu révisé mon jugement quant au système américain que je n’appréciais pas beaucoup. Il y a encore beaucoup de choses qui me font bondir mais j’aime la capacité des américains à entreprendre et à encourager les initiatives en tout genre. Les gens sont optimistes. C’est vraiment un pays dynamique et ça change de ne plus entendre les gens se plaindre. L’impression que tout est possible si l’on s’en donne les moyens est un nouveau sentiment agréable. Bien sûr, ce système est loin d’être parfait et les inégalités sont frappantes. Les États-Unis, c’est vraiment le pays des extrêmes, capable du meilleur comme du pire !

Qu’est-ce qui vous a manqué (ou vous manque toujours) le plus, une fois là-bas ?

Comme tout bon expat’ qui se respecte : une baguette, du fromage au lait cru et une bonne bouteille de rouge à moins de 20 dollars ! Plus sérieusement, le côté rebelle des français me manque quelques fois. Les américains sont très disciplinés et à cheval sur les règles qu’ils respectent sans broncher. J’aime quand même encore tenter de resquiller une file d’attente de temps en temps !

www.curiosites-futilites-new-york.com

Crédits photos : ©‎ Jeanne Chiaravalli

Antoine Marquant

antoinem@antoinem.com

testtesttesttes ttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttes ttesttesttesttesttestte sttesttest testtesttesttesttesttesttesttestte sttesttesttesttestte sttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttesttestt esttesttesttesttesttesttesttesttest

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés.